Blog

Latest Entries

Les 12 commandements du BDSM

Cette invention des temps modernes me permet d’avoir un contrôle total sur mes soumis. Ma gamme d’accessoires me permet d’exercer sur tout le corps. Grâce aux réglages des fréquences et donc de l’intensité du courant qui passe, cette pratique procure des sensations extrêmes de douleur ou de bien être. Attention, l’emploi de ces instruments doit se faire avec toutes les précautions d’usages pour éviter toute séquelle physique.Si la saison le permet, je m’adonne volontiers à la cueillette d’orties fraîches dans mon jardin pour des fessées d’un type bien particulier, que seuls mes esclaves et soumis les plus résistants pourront supporter. De plus, cerise sur le gâteau, si c’est ton cas, tu auras le privilège durant plusieurs heures après ta présence chez moi de penser encore à ta Maîtresse en sentant tes fesses qui te grattent et la chaleur qui s’en dégage.Une fois enveloppée dans du cellophane, ma proie est complètement immobilisée et à ma merci. Cela me permet de pouvoir exécuter mes fantasmes sans aucune possibilité de recul pour les soumis, immobilisés dans leur carcan de plastique transparent. Je m’offre ainsi le droit de découper certaines ouvertures me permettant un accès plus facile aux objets de mes désirs afin de pouvoir les tourmenter de la plus belle-manière.

Qui suis-je ?

Toi, le visiteur de ce site, prend conscience du moment qu’il t’est donné de vivre en pouvant ainsi m’approcher. Prends conscience que tu pénètres dans l’antre d’une Maîtresse Corinne sublime, inégalable et inégalée. Prends conscience de ta condition de mâle soumis, d’être inférieur, d’entité de bas étage.

Dans mes veines, depuis tant d’années, coule le sang d’une Domina innée, d’une femme maîtresse inaccessible devant laquelle la condition d’esclave, pour tout homme franchissant le pas, se révèlera.

Dans mon univers, tu oublieras les pulsions les plus secrètes de ton âme pour voguer sur le fil de mes plus profonds désirs.

Si tel est mon bon vouloir, tu m’approcheras au téléphone hot pour y découvrir tes désirs les plus inassouvis. Si tel est ton destin, tu en ressortiras grandi. Je serai ta drogue, ton quartier des délices, la délivrance de ton âme.

Approche et regarde…. Ici, tu en as encore la possibilité. Regarde et profite tant qu’il est encore temps. Prends connaissance de ma grandeur, de ma beauté, de ma jeunesse, de la douceur de ma peau ambrée, de mes courbes envoûtantes.

Imagine-toi en ma présence, courbant l’échine, le regard fuyant et fixant le sol ….

Imagine-toi un seul instant sur le pas de ma porte, haletant, le doigt tremblant et hésitant sur la sonnette. Si telle est ma volonté, la porte s’ouvrira et mon souffle tu sentiras ;

  • Ta condition d’esclave tu percevras ;
  • Ta superbe tu abandonneras ;
  • Ton honneur te quittera ;
  • Ta fierté tu négligeras ;
  • Et ta peine, tu confesseras ;
  • Ta contrition à toi se révélera ;
  • Ta soumission t’apparaîtra ;
  • Ta punition tu subiras ;
  • Tes péchés tu expieras ;
  • Dans mon antre, mots tu ne diras ;
  • Regard baissé tu t’obligeras ;
  • De ne pouvoir me contempler, tu souffriras ;
  • De ne pouvoir me toucher, peine tu endureras ;
  • Lorsque mon souffle t’envahira ;
  • De souffrance, tu t’enivreras ;
  • Quand lanière de cuir te punira ;
  • Pardon tu demanderas ;
  • Quand limite de ta souffrance tu atteindras ;
  • Encore et encore tu gémiras ;
  • Quand mon plaisir tu exacerberas ;
  • De plus en plus tu regretteras.

Mon donjon

Je domine par téléphone rose. Si tu es intéressé, viens vite me rejoindre et subir ma loi dans ce lieu magique entièrement dédié aux plaisirs et souffrances SM pour ressentir et découvrir le bonheur absolu sous la direction d’une Maîtresse diabolique.

Ce lieu est très discret.

Tu n’auras donc aucune excuse pour ne pas venir me retrouver et te mettre à mes pieds.

Mes pratiques

Dans le but de te faire découvrir l’énorme palette de mes pratiques SM, voici une liste non limitée de ce que tu pourras subir ou découvrir chez moi.

Adoration des pieds, bottes, cuissardes et talons aiguilles

Rien de plus normal que d’être à la botte de sa Maîtresse Corinne dans l’attente de devoir les embrasser et de devoir les lécher ou pourquoi pas d’être piétiné par elles. Quoi de plus gai que de pouvoir marcher sur mes soumis serviles, que ce soit pieds nus ou avec des chaussures aux talons acérés. De toute ma hauteur et de tout mon poids, je fais sentir à mes serviteurs que je règne sur eux en Impératrice absolue. Aiguilles, lavements, examens médicaux

Aiguilles, lavements, examens médicaux

Je me suis découverte au fil du temps une véritable passion pour tout ce qui concerne les jeux médicaux et plus particulièrement les plus hard d’entre eux, car il existe bien sûr de nombreuses pratiques possibles allant du plus soft au plus hard. Suivant ton degré de résistance, je te ferai découvrir celles-ci au gré de mes humeurs. Pour les plus softs d’entre vous, cela pourrait être par exemple un lavement, un examen gynéco, un rasage du sexe intime ou l’utilisation d’un spéculum ou d’un clystère … Mais comme je le disais, mes préférences vont surtout vers des pratiques plus dures que je ne peux malheureusement m’autoriser qu’avec mes soumis les plus hards et les plus endurants et qui comprennent notamment les jeux d’aiguilles et la couture.

C’est un plaisir à chaque fois renouvelé de pouvoir planter les aiguilles où bon me semble sur le corps de mon soumis, et principalement à travers ses tétons ou son sexe. Le tout bien entendu dans des conditions d’hygiène maximales et avec des aiguilles à usage unique vendues en pharmacie. Les sensations ressenties sont extrêmement fortes à la fois pour moi et pour toi. Ma passion pour la couture est plus récente mais je prends à chaque fois un plaisir énorme. Par exemple, je peux recouvrir le pénis de mon soumis par la peau de ses testicules et ainsi ne plus avoir un soumis à ma disposition mais bien une soumise, puisque son sexe ressemble alors plus à celui d’un sexe féminin. Ce qui est encore plus jouissif pour moi c’est lorsque je peux à la fois pratiquer une couture sur le sexe et agrémenter cela d’aiguilles dans les tétons, et pourquoi pas en plus y ajouter quelques pinces, utiliser quelques cordes ou rubans pour décorer le corps et terminer par une petite séance d’électricité. Bref, selon mon inspiration du jour je n’aurai aucun mal à t’emmener là où je le veux, vers le nirvana du plaisir et de la jouissance extrême. Viens donc me retrouver dans ma salle médicale, laisse-toi aller dans les étriers et je me charge du reste. Tu ne seras pas déçu du voyage au sein de ce milieu médical.

Bondage

Telle une mante religieuse, je tisserai sur ton corps ma toile qui te conduira à l’immobilisme le plus parfait. Ces liens, tels que des cordes et des chaînes, me donneront la possibilité de t’attacher dans des poses dures et contraignantes. Tu seras ainsi totalement à ma merci tout en me permettant de réaliser l’œuvre d’art de mon choix. Tu goûteras pleinement à ton total abandon et ressentiras mon souffle, tel un vent de panique dans la plénitude de mon emprise. Canne, cravache, fouet, martinet, flagellation

Ces jouets tant aimés existent en tellement de variantes que je n’ai que l’embarras du choix dans ma panoplie étendue. L’emploi de ces beaux instruments m’apporte toujours une satisfaction extrême. Ils ont des effets troublants et exaltants renouvelés à chaque coup. J’adore tout particulièrement jouer avec mes martinets pour chauffer le corps et les fesses de mes esclaves de façon progressive avant de passer à des choses plus sérieuses.

Canne, cravache, fouet, martinet, flagellation

Ces jouets tant aimés existent en tellement de variantes que je n’ai que l’embarras du choix dans ma panoplie étendue. L’emploi de ces beaux instruments m’apporte toujours une satisfaction extrême. Ils ont des effets troublants et exaltants renouvelés à chaque coup. J’adore tout particulièrement jouer avec mes martinets pour chauffer le corps et les fesses de mes esclaves de façon progressive avant de passer à des choses plus sérieuses. Champagne et Caviar

Champagne et Caviar

L’expression champagne et caviar est souvent bien plus connue sous sa forme uro et scato. L’uro est aussi souvent associé au terme de douche dorée dûe à la couleur de l’urine qui a justement l’aspect du champagne, et la douche au fait d’asperger le corps du soumis de mon champagne. J’aime beaucoup cette pratique mais pas seulement en aspergeant mes soumis, j’aime aussi les obliger à boire mon champagne au travers d’un entonnoir que je leur ai placé dans la bouche. Enfin…quand je dis obliger… c’est un bien grand mot. Car la plupart de mes esclaves apprécient justement cette délicatesse. Pour eux, c’est alors une forme de récompense à la condition qu’ils l’ont mérité et je peux alors aussi offrir mon champagne de façon sensuelle et excitante. En effet, quoi de plus excitant que de pouvoir tendre sa langue et de pouvoir gouter le champagne de sa Maîtresse, à sa source. A titre de comparaison, je demande aussi souvent à mes esclaves d’uriner devant moi dans un verre et de le boire aussi immédiatement afin de gouter la différence de goût entre le champagne de sa Maîtresse et leur liquide d’esclave, tout en sachant que comme je bois toujours beaucoup d’eau, le mien se compose donc essentiellement d’eau. Il m’arrive aussi parfois, pour augmenter l’humiliation subie, que je demande à mes esclaves de le faire devant d’autres personnes présentes. C’est alors pour moi un moment de grande fierté lorsque mon esclave satisfait à mes exigences.Et puis ces dernières années je constate aussi une demande de plus en plus importante de personnes voulant être mes toilettes. Ces personnes ne ne se contentent plus seulement de mon champagne mais veulent aussi gouter aux excréments de mon corps que l’on associe ainsi au caviar de la Maîtresse. Je réponds bien sûr volontiers à ce type de demande si tel est le désir du soumis qui veut venir me voir, soit pour une simple séance, soit sous forme de stage toilette où le soumis sera réellement utilisé comme mes toilettes personnelles. Je tiens toutefois à préciser que je suis bien consciente du fait que pour pas mal de personnes ceci reste un tabou et un interdit à ne pas franchir. Je tiendrai donc toujours compte de vos limites à ce sujet.

Cire de bougie

Les jeux de cire sont pour moi des sources de plaisir qui me permettent de procurer une palette de sensations variées et multiples à mes soumis. Au choix et selon ma volonté, je disperse les gouttes de cire sur une grande étendue de leur corps ou je les concentre plutôt de façon répétitive sur une partie bien précise comme les seins ou le sexe.

Ainsi, rejoins moi sans plus attendre te faire recouvrir les espaces les plus intimes d’une cire purificatrice que je t’enlèverai ensuite selon mon bon vouloir à la main, au couteau ou à la cravache.

Dilatation anale

J’adore utiliser mes godes ceintures aussi bien avec mes soumis qu’avec mes soumises, et ainsi les amener progressivement à une dilatation anale suffisante de l’anus ou du vagin afin de les emporter vers d’autres types de jeux tel que le fist-fucking ou l’insertion d’objets divers comme des plugs de dimensions variables. J’estime que le soumis mâle ou femelle doit toujours être disponible, prêt à être investi par sa Maîtresse et offrir ainsi l’orifice le plus intime de son corps au plaisir.

Électricité

Cette invention des temps modernes me permet d’avoir un contrôle total sur mes soumis. Ma gamme d’accessoires me permet d »exercer sur tous le corps. Grâce aux réglages des fréquences et donc de l’intensité du courant qui passe, cette pratique procure des sensations extrêmes de douleur ou de bien être. Attention, l’emploi de ces instruments doit se faire avec toutes les précautions d’usages pour éviter toute séquelle physique.

Fessées

J’utilise généralement la fessée pour chauffer les fesses de mes soumis avant de passer à des flagellations plus fortes à l’aide de mes différents ustensiles: fouets, martinets ou cannes. Cette fessée, je la donne souvent à main nue ou bien à l’aide d’une brosse à cheveux ou d’un battoir à tapis, fort efficace aussi pour chauffer les fesses de mes soumis, ou encore une ceinture.

Que c’est beau de voir rougir la peau de celui-ci au rythme de mes claques.

Pour mes clients douillets, c’est une pratique soft qui ne laisse finalement que peu de traces. Pour les autres, c’est parfois simplement un échauffement dont j’ai envie avant de passer à la vitesse supérieure. La fessée devient alors plutôt une flagellation à l’aide de mes différents ustensiles comme les fouets, martinets, cravaches et autres canes qui peuvent, le cas échéant et avec le consentement du soumis, laissés des traces biens plus conséquentes et visibles durant plusieurs jours après la séance.

Sans oublier que cette fessée peut parfaitement aussi être intégrée à un jeu de rôle souvent demander qui est celui de la Maîtresse d’école et du mauvais élève de classe.

Fist-fucking

J’aime pratiquer le fisting mais avec des soumis motivés et qui prennent le temps de ressentir tous les plaisirs de cette pratique. Le plaisir mutuel est alors sublime. C’est une sorte de communion sacrée entre la Maîtresse et son soumis, les deux ne faisant plus qu’un. Malgré tout, il faut être conscient qu’il s’agit d’une pratique hard et extrême qui n’est pas possible avec tout le monde compte tenu de son côté délicat et dangereux.

Vu le temps de préparation, il faut prévoir une durée de séance de plusieurs heures car dans ce type de jeux, la dilatation anale ou vaginale est primordiale à la réussite finale du fisting. J’utilise donc d’abord différents types de godes dont j’augmente petit à petit le diamètre et le volume, afin que les sphincters soient bien étirés avant de commencer le fisting proprement dit. J’utilise aussi beaucoup l’excitation, la sensualité, l’approche par le toucher et la parole pour encourager le soumis à se donner totalement et s’ouvrir complètement à sa Maitresse. Commence ensuite la lente introduction de la main protégée par des gants à usage médical et dont les doigts sont gardés tendus et groupés dans l’orifice préalablement bien lubrifié et distendu progressivement. Une fois l’introduction effectuée, le poing peut être fermé, ou les doigts bien droits. Dans certains cas, je peux même aller jusqu’à l’insertion de l’avant bras. Ce fisting peut durer longtemps ou être très court. L’expérience, la condition physique et l’état de fatigue du soumis ou de la soumise rentrant en ligne de compte. Grâce à cette pratique, je peux obtenir une jouissance extrême du sujet.

Jeux d’orties

Si la saison le permet, je m’adonne volontiers à la cueillette d’orties fraîches dans mon jardin pour des fessées d’un type bien particulier, que seuls mes esclaves et soumis les plus résistants pourront supporter. De plus, cerise sur le gâteau, si c’est ton cas, tu auras le privilège durant plusieurs heures après ta présence chez moi de penser encore à ta Maîtresse en sentant tes fesses qui te grattent et la chaleur qui s’en dégage.

Jeux de godes (Plug, gode ceinture,…)

J’adore utiliser mes godes ceintures aussi bien avec mes soumis qu’avec mes soumises et ainsi les amener progressivement à une dilatation suffisante de l’anus ou du vagin. Ces jeux peuvent ensuite donner suite à d’autres types de jeux tel que le fist-fucking ou l’insertion d’objets divers comme des plugs de dimensions variables. J’estime que le soumis mâle ou femelle doit toujours être disponible, prêt à être investi par sa Maîtresse et offrir ainsi l’orifice le plus intime de son corps..

Jeux de rôles (Geôlière et prisonnier, Maîtresse et écolier, Infirmière et patient)

En chacun de nous réside une double personnalité, celle que l’on est et celle que l’on aimerait être. Pour ton plaisir et surtout pour le mien, je te proposerai parfois de rentrer dans la peau d’un autre personnage comme par exemple Doctoresse-patient, Gouvernante d’école-élève, Directrice-employé, Cavalière-cheval, Gardienne-prisonnier, Maîtresse de maison-soubrette. Je serai en quelque sorte la Maîtresse et Réalisatrice de tes rêves et désirs les plus profonds.

Lutte

Si tu es prêt à te mesurer à moi et défier ma puissance voici l’occasion d’avoir une séance de lutte avec une mise en scène de ton choix. Ce jeu de rôle permet de répondre au fantasme de se sentir immobilisé, prisonnier, capturé, soumis et dominé par une puissante force féminine. Cette séance sera personnalisée selon tes attentes et la nature de tes fantasmes.

Momification

Une fois enveloppée dans du cellophane, ma proie est complètement immobilisée et à ma merci. Cela me permet de pouvoir exécuter mes fantasmes sans aucune possibilité de recul pour les soumis, immobilisés dans leur carcan de plastique transparent. Je m’offre ainsi le droit de découper certaines ouvertures me permettant un accès plus facile aux objets de mes désirs afin de pouvoir les tourmenter de la plus belle-manière.

Séquestration

Mes jeux d’enfermement sont nombreux et variés et se font généralement en combinaison avec une séance classique de domination. C’est ainsi que le soumis peut durant une séance se retrouver, soit à sa demande ou parce que j’en ai moi-même envie, enfermer dans des endroits confortables ou dans de simples cages métalliques debout ou couché.

Au gré de mes envies, je peux aussi enfermer mes esclaves dans des positions plus inconfortables comme dans des camisoles de force utilisés en soins psychiatriques ou dans des housses hermétiques en cuir, privé ainsi de tous sens et de tous repères. Une fois enfermé, mon soumis passera par différents stades de réflexion suivant les cas, comme un sentiment d’angoisse à être seul, d’être abandonné à son sort ou d’être privé de liberté. Le but étant que mon soumis ou ma soumise soit contraint d’accepter son rôle et sa situation envers moi. En faisant monter cette tension d’incertitude quant à leur libération proche ou lointaine, il faut que mes esclaves ressentent toute la puissance de leur Maîtresse. Ces enfermements ne sont pas en tant que tel dur physiquement, mais ils sont surtout dur moralement et peuvent par la suite être un complément idéal à des jeux de rôles.

Tous ces jeux sont le fruit de mon imagination perverse et sont dès lors fortement dépendants de mon humeur et de mon envie du jour. Si l’enfermement de plusieurs heures se fait à la demande du client et est programmé, il sera tenu compte des heures de lumière, des conditions de nourriture et de boisson, de la satisfaction des besoins naturels, des sévices et supplices que la personne enfermée voudra ou devra subir.

Suspension

Suspendus suivant mon intuition, mes soumis sont totalement à ma merci, me permettant ainsi de traiter alors spécifiquement certains endroits de mon choix. Cela me permet de me concentrer, sur leur sexe par exemple, et de traiter l’endroit choisi selon mon envie ce qui me procure des sensations intenses que j’aime en voyant mes soumis devoir endurer tous mes supplices sans pouvoir résister.

La Torture

La Torture du sexe et des testicules (CBT)

Voilà encore une de ces pratiques qui a ma préférence par la diversité que celle-ci offre. On parle ici de torture des organes génitaux et cela peut se pratiquer sous différentes formes avec des seuils de douleurs différents pour le soumis. Par quoi commencer ?

Pourquoi pas commencer d’abord par un bondage des testicules avec une cordelette afin que tout ressorte bien et soit ensuite à mon entière disposition. Ensuite, quelques tapes à la main ou une flagellation plus intense, et puis avec mes pieds nus ou avec mes bottes lui donner des coups de pieds sur les organes génitaux ou bien utiliser les testicules de mon soumis comme un punching-ball.

Une autre forme de torture est l’utilisation d’étireurs de testicules ou parachutes associés à de poids divers de quelques grammes à quelques kilos pour les plus résistants, qui entraine une traction importante et une pression sur les testicules. Pour varier mes plaisirs, je décide aussi parfois de ne pas étirer les testicules mais plutôt de les presser ou de les écraser avec un dispositif de planchettes et de vis dans lequel les testicules sont alors enserrés.

Parfois, je suis aussi tenté par quelques brûlures de cigarette ou plus couramment par l’usage de la cire de bougie pour brûler ou épiler le scrotum avant de passer à la torture du pénis par électrostimulation.  Selon les envies, nous pourrons rapidement aller jusqu’àune électro-torture qui vous amènera vers les hautes sphères de la jouissance en appliquant des électrodes autour du pénis ou du scrotum pour y délivrer des décharges électriques d’intensité variable. N’est-ce justement pas cela la meilleure forme de jouissance rechercher par le soumis ou l’esclave ? Je le pense bien.

Évidemment, avant cette récompense ultime, mon soumis aura d’abord dû le mériter. Sans quoi je peux aussi décider de le priver de toute jouissance en l’enfermant dans une cage de chasteté, dont je garde la clé pour une durée plus ou moins longue.

La Torture des seins

Voici sans doute une des pratiques les plus courantes dans le BDSM, mais qui malgré tout me procure toujours beaucoup de plaisir lorsque je m’y adonne. Je peux en effet commencer tout doucement par titiller les têtons avec mes doigts et ensuite augmenter au fur et à mesure la pression exercer sur les seins en les pinçant de plus en plus fort tout en voyant alors le visage du soumis grimacer de plus en plus lorsque la douleur se fait sentir. A ce stade là, tout cela reste malgré tout assez soft. Mais dès que les seins de mon soumis se font plus sensibles, je peux ensuite poursuivre avec d’autres différents types de jeux.

J’ai notamment à ma disposition une grande panoplie de pinces toutes plus cruelles les unes que les autres, allant de la simple pince à linge jusqu’à des pinces crocodiles aux dents acérés, en passant par des pinces chirurgicales. A ces pinces, je peux aussi encore associer une série de poids qui étirera encore plus les seins de mes proies. En réalité la torture des seins me permet de faire remonter à la surface le petit côté sadique de ma personnalité en tenant toujours compte du seuil de résistance du soumis que j’ai en face de moi.

Pour les plus résistants d’entre eux, je peux aussi utiliser des aiguilles qui transperceront leurs seins et augmenteront encore la sensibilité de ceux-ci. La bougie peut aussi être utilisée pour réchauffer les seins en y faisant couler des gouttes de cire et pour les refroidir je peux ensuite me servir de glaçons. Et puis s’ils ont besoin d’être à nouveau réchauffer, je peux aussi faire appel à ma panoplie de fouets et autres cravaches.

Bref, de nombreuses possibilités s’offrent à moi pour torturer au mieux les seins de mes esclaves. Lorsqu’ils sont à ma merci et qu’ils sont attachés de différentes manières ou suspendus dans les airs, j’ai toujours un accès direct à leurs seins et je peux ainsi donner libre cours à mes envies du moment et je ne m’en prive pas.

Travestissement

Dans mon donjon un espace est entièrement réservé a cette pratique. Je possède effectivement toute une collection de vêtements et dessous féminins ainsi qu’un nombre important d’escarpins et autres bottes de différentes pointures ainsi qu’une panoplie complète de perruques et autres accessoires de maquillage. Tout cela me permet de répondre à une certaine demande de ma clientèle, de pouvoir se transformer en la plus belle des femmes si tel est leur désir ou non. Car justement il me faut faire la distinction entre 2 types de féminisation; celle qui est désirée et demandée et celle justement qui est non demandée mais qui arrive parce que je l’ai décidée. C’est souvent dans ce cadre là qu’il m’arrive d’avoir de sacré fou rire lorsque je vois le résultat final, lorsque j’ai par exemple transformé mon esclave du jour en une vilaine pute juste bonne à faire le trottoir ou en écolière désobéissante en attente de sa fessée.

Comment aussi ne pas avoir de fou rire lorsque l’on voit la difficulté qu’il, ou devrais-je dire qu’elle, a à marcher la première fois avec des hauts talons et qu’elle a les pires difficultés à garder l’équilibre sans tomber par terre. Et pourtant, dans le lot, il m’arrive aussi de constater qu’il y a des talents naturels qui ont tellement apprécié la chose qu’ils en font eux-mêmes la demande par la suite lors de nouvelles séances. Je m’amuse beaucoup à transformer un mec viril en une belle femme et continuer ainsi une séance classique de domination. Car j’ai constaté qu’un soumis féminisé est souvent beaucoup plus docile vu l’humiliation qu’il est obligé de subir. Il aura aussi plus facilement tendance à aller beaucoup plus loin dans sa soumission. C’est alors tout bénéfice pour moi de pouvoir l’emmener vers des nouveaux horizons.

Mes interdits

Je ne donnerai pas suite à toute demande concernant:
  • la pédophilie
  • la zoophilie
  • mutilations entraînant des séquelles irréversibles
 

Site pornographique : Vous devez accepter les conditions d’utilisations

Avant d’entrer , vous devez vous soumettre aux conditions suivantes

1. Je certifie avoir l’âge de majorité légale tel que définit la législation de mon pays ou du pays dans lequel je me connecte à ce service.
2. Je suis averti du caractère pornographique et érotique contenu sur ce service.
3. Je certifie ne pas faire connaître en parties ou dans son intégralité ce service à des mineurs.
4. Je m’engage à mettre en oeuvre tous les moyens pour empêcher les mineurs d’utiliser mon ordinateur pour parvenir sur ce service.
5. Je consulte ce site à titre personnel en n’impliquant aucun organisme d’Etat.
6. Je décharge l’éditeur de ce service de toute responsabilité si un mineur venait à accéder sur ce site par négligence de ma part.
7. Je m’engage à ne pas diffuser les images, les textes, une partie ou l’intégralité du contenu de ce service.
8. Je m’interdis dès à présent de poursuivre l’éditeur de ce service sur toute action judiciaire.